CV 676 | Inscrits 4693 | Recruteurs 72 | Offres 7263

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

UNICEF recrute un consultant en communication en appui aux OSC et à la mise en place des registres dans le cadre du monitorage communautaire de la vaccination – Bénin

Accueil » Offres » Avis de recrutement » UNICEF recrute un consultant en communication en appui aux OSC et à la mise en place des registres dans le cadre du monitorage communautaire de la vaccination – Bénin

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Affichage: 90

Date de clôture : mercredi 24 octobre 2018

UNICEF recrute un consultant en communication en appui aux OSC et à la mise en place des registres dans le cadre du monitorage communautaire de la vaccination – Bénin

 

Job no : 516423
Work type : Consultancy
Categories : Expanded Programme Immunization

Apply now

 

UNICEF works in some of the world’s toughest places, to reach the world’s most disadvantaged children. To save their lives. To defend their rights. To help them fulfill their potential.Across 190 countries and territories, we work for every child, everywhere, every day, to build a better world for everyone.And we never give up.

For every child,

Contexte, justification et but de la consultation

La réduction de la mortalité infanto juvénile est l’une des priorités du système de santé au Bénin. Elle s’appuie sur la vaccination qui est une intervention prioritaire permettant de protéger les enfants avant un an contre dix maladies meurtrières de l’enfance. Le Bénin s’est engagé dans un processus de redynamisation du PEV de routine afin d’améliorer la couverture nationale d’enfants complètement et correctement vaccinés avant leur premier anniversaire qui stagne autour de 37% selon la dernière Revue Externe du PEV réalisée en 2014. Ce processus comprend notamment le renforcement de l’offre vaccinale et l’amélioration de la demande du service. Au Bénin, les données de la dernière revue externe du PEV montrent que bien que le système de santé dispose d’une bonne capacité d’atteinte des cibles pour la vaccination (94%), seulement 60 % des enfants sont complètements vaccinés et moins de deux enfants sur cinq (37%) sont complètement et correctement vaccinés, c’est-à-dire avec le respect notamment des âges d’administration et des intervalles entre les doses. De même si 80% des enfants reçoivent le Penta 1, ils ne sont plus que 72% pour le Penta 3 et 66% pour le VAR. On note donc un taux d’abandon supérieur à 5% entre le Penta 1 et le Penta 3 et supérieur à 10% entre le Penta 1 et le VAR.Les raisons de non vaccination identifiées et évoquées au cours de la revue PEV au plan national montrent que pour 78 % d’enfants non vaccinés, les raisons sont liées aux comportements des parents. Les enfants ne sont pas vaccinés par manque de motivation des parents ou par manque d’informations. Les communautés sont pourtant très favorables à la vaccination et il n’existe pratiquement pas d’obstacles socioculturels ni de préjugé majeur contre la vaccination. Néanmoins, il se fait que, même si les parents n’ont pas de norme sociale défavorable à la vaccination, la faible connaissance du calendrier vaccinal, la non-connaissance des maladies-cibles du PEV et l’absence de creusets communautaires de soutien à la vaccination influent négativement sur la motivation à poursuivre et achever le programme des vaccinations. Au décours des travaux de restitution de la revue PEV et tout au long du cycle de coopération 2014-2018, plusieurs initiatives ont vu le jour en vue de renforcer la mobilisation communautaire et améliorer la demande pour des services de vaccination continus et de qualité. Ainsi un Plan Intégré de Communication (PIC) pour la Santé de la Mère et de l’Enfant ainsi qu’un Plan Stratégique de Communication (PSC) pour le PEV ont été élaborés et testés dans plusieurs zones sanitaires. L’Initiative Vaccination Décentralisée (IVD) dans cinq communes de typologie différentes (urbaines, périurbaines et rurales) a également permis d’expérimenter le leadership des collectivités locales et des organisations communautaires dans la mobilisation sociale et le renforcement de la demande en faveur de la vaccination. Les résultats préliminaires de ces opérationnalisations sont encourageants et font l’objet en ce moment d’une mission de documentation/capitalisation en vue d’informer le prochain cycle de planification stratégique. Toutefois, les revue conjointes des programmes de vaccination et l’analyse des goulots d’étranglement conduites entre 2015 et 2017 ont également mis en exergue l’importance du rôle des communautés, non seulement dans la mobilisation et la demande, mais aussi et surtout dans le monitorage de la vaccination. En lien avec le Plan d’Action Mondial pour la Vaccination et les Vaccins, il a été recommandé que ce monitorage s’étende au suivi individualisé de l’état vaccinal des enfants-cibles du PEV dans chaque communauté. Ainsi, il a été prévu dans le Plan de Travail 2018 entre Unicef et le Ministère de la Santé du Bénin, la mise en place à titre pilote de registres communautaires tenus par les relais au niveau des villages de quelques communes du Bénin avec l’appui, l’encadrement et la supervision d’animateurs issus d’Organisations de la Société Civile (OSC) actives dans la vaccination au niveau local. A ce jour, un modèle consensuel de registre communautaire est disponible et les communes de démarrage sont identifiées. Il a été identifié le besoin d’une assistance technique pour accompagner ce processus notamment pour organiser et affiner les modalités de l’appui des OSC, le rapportage des données ; puis pour tirer rapidement des leçons afin de passer sans délai à l’échelle.
La mission, objet des présents termes de référence s’inscrit dans ce cadre et vise à fournir un appui technique décisif aux zones sanitaires et OSC concernées pour mettre en place le monitorage individualisé de la vaccination des enfants à travers des registres communautaires au niveau des villages. Cet appui permettra également d’organiser le rapportage de ce suivi et de proposer des options opérationnelles viables pour le passage à l’échelle nationale des registres communautaires.

Mission, responsabilités et taches principales du consultant

Le Bureau recherche un consultant national pour l’exécution des tâches ci- après :

Taches du consultant- livrables- délai de livraison et paiements :

Tâche 1 :

Effectuer un état des lieux (revue documentaire et rencontres des acteurs au niveau central) de la communication pour le PEV au Bénin, notamment des   initiatives actuelles de monitorage communautaire et en tirer un plan ajusté de réalisation de la mission.
Livrable (s)
Livrable 1 : Plan de réalisation de la mission clair, réaliste et opérationnel.
Délai de soumission du livrable : mi-novembre 2018
Paiement : 15% du montant total des honoraires
Tâche 2 :
  • Assurer pour le compte de l’Unicef-Bénin, un suivi du déploiement des registres communautaires dans les communes-pilotes de Go     gounou et Zakpota ;
  • Affiner, en collaboration avec les équipes de l’Unicef et de l’ANV-SSP, les modalités détaillées et précises de l’appui des OSC au    monitorage communautaire du PEV Plus incluant la supervision sur sites des relais communautaires, la recherche active des perdus de     vue, le déploiement des registres   communautaires et la remontée des données du niveau communautaire ;
  • Assurer le briefing des responsables des OSC sur leur appui au monitorage du PEV Plus ;
  • Proposer un modèle de rapport des OSC sur l’appui aux relais communautaires incluant le compte-rendu des supervisions sur sites et le    point des données      communautaires ;
  • Proposer un modèle de rapport mensuel synthèse de monitorage communautaire du PEV Plus (vaccination, supplémentation en Vitamine A, enregistrement des naissances) aux niveaux village, aire sanitaire et commune.
Livrable (s)
Livrable 2 : Rapport de déploiement des registres communautaires dans les communes-pilotes de Gogounou et Zakpota est disponible.
Livrable 3 : Guide opérationnel à l’usage des responsables et animateurs d’OSC pour l’appui aux relais communautaires est disponible.
Livrable 4 : Canevas de rapport mensuel des OSC responsables des communes sur l’appui aux relais assorti des indicateurs de  progrès validé.
Livrable 5 : Canevas de rapport synthèse mensuel de monitorage communautaire du PEV Plus par niveau (village, aire sanitaire,commune) validé.
Délai de soumission du livrable :  fin décembre 2018
Paiement :  20% du montant total des honoraires.
Tâche 3 :
Appuyer les équipes d’encadrement des zones sanitaires à élaborer une feuille de route et des Termes de Références pour le déploiement  des registres communautaires dans les communes non-encore couvertes ;
Livrable (s)
Livrable 6 : Feuille de route et termes de références pour le déploiement des registres communautaires dans les communes de zogbodomey, Bohicon, Kandi et Gogounou sont disponibles
Délai de soumission du livrable  : 15 Janvier 2019
Paiement :  15% du montant total des honoraires
Tâche 4  :
  • Appuyer mensuellement le chargé de programmes de l’OSC à produire le rapport mensuel de suivi des relais communautaires ;
  • Produire mensuellement en appui au chargé des programmes de l’OSC le rapport de synthèse communal du monitorage communautaire   du PEV Plus
  • Appuyer les équipes d’encadrement des zones sanitaires de ZoBoZa et KGS pour le déploiement des registres communautaires dans les   communes non-encore   couvertes.
Livrable 7 : Rapports mensuels des OSC responsables des communes sur l’appui aux relais assorti des indicateurs de progrès sont   disponibles
Livrable 8 : Rapport de synthèse mensuel de monitorage communautaire du PEV Plus par commune est disponible
Livrable 9 : Rapport de déploiement des registres communautaires dans les communes restantes de Zogbodomey, Bohicon, Kandi et   Ségbana est disponible
Délai de soumission du livrable  :  fin Février 2019
Paiement :  40% du montant total des honoraires
Tâche 5  :
  • Élaborer le rapport final de sa mission ;
  • Proposer en concertation avec les équipes de la Direction de la Vaccination et de la Direction des Soins de santé Primaires de l’ANV-SSP  une feuille de route pour le passage à l’échelle nationale des registres communautaires ;
  • Faire le débriefing de sa mission à l’ANV, à l’UNICEF et aux autres partenaires nationaux de la vaccination.
Livrables
Livrable 10 : Rapport final de mission en version papier et en version numérique est disponible.
Livrable 11 : Feuille de route pour le passage à l’échelle nationale des registres communautaires en version papier et en version numérique est validé.
Livrable 12 : Présentation en format PowerPoint du rapport final et de la feuille de route pour le débriefing aux partenaires de la vaccination.
Délai de soumission du livrable  :  fin mars 2019
Paiement :  10% du montant total des honoraires

Qualification et connaissances/expertises requises

  • Avoir au moins une maîtrise dans l’un des domaines suivants : Sciences sociales, communication pour la santé, communication pour le développement, Santé   publique ou dans un domaine connexe et pertinent ;
  • Avoir une connaissance approfondie des derniers développements en matière de communication pour le développement ;
  • Avoir au moins cinq ans d’expérience professionnelle en communication pour la santé ;
  • Avoir une expérience avérée dans l’appui aux programmes de santé/vaccination ;
  • Avoir une expérience démontrable dans l’appui aux interventions de santé/vaccination au niveau communautaire ;
  • Avoir une expérience de travail avec les Organisations de la Société Civile (OSC) ;
  • Avoir une expérience avérée dans la conduite d’analyses et de planification stratégiques, le développement de concepts et d’outils ;
  • Avoir une bonne expérience antérieure de travail dans la communication avec une ou plusieurs agences du Système des Nations Unies et des agences d’aide au   développement dans les environnements de développement stables, de crise et de post-crise serait un atout ;
  • Avoir une bonne aisance relationnelle ;
  • Avoir une bonne connaissance de l’outil informatique (Excel, Word, PowerPoint, Internet, etc.).
L’adhésion aux valeurs de l’UNICEF(diviersité et inclusion, intégrité et engagement, travail en équipe et orienté vers les résultats , compétences de bases en matière de communication serait un atout).
Le/la consultant (e) sera évalué (e) par son superviseur à la fin de la consultation

Connsaissance linguistique

Une excellente maîtrise de la langue française et de l’anglais aussi bien à l’oral qu’à l’écrit est exigée.

Modalités de soumission et critères d’évaluation des offres

Les candidats intéressés feront une proposition d’offre technique (incluant une lettre de motivation, le CV et le P11 précisant les qualifications et les compétences acquises). Cette proposition servira de base pour la sélection du prestataire de services. Les critères de notation des offres techniques sont résumés dans le tableau suivant :
a. Evaluation technique :
Critères d’évaluation de l’offre /Note maximale
  1. Lettre de motivation  10 points
  2. Profil des Consultant(e)s  30 points
  3. Expérience et Références techniques pertinentes  60 points
    Total  100 points
Seuls les consultants ayant obtenu une note minimum de 70 points à l’évaluation technique seront retenus pour l’étape suivante de l’évaluation financière.
La sélection du consultant sera basée sur le principe du ’’meilleur rapport qualité-prix’’. Par conséquent, Les candidats doivent indiquer leurs frais tout compris (y compris les frais de voyage, de séjour à Cotonou, etc.) pour les services à fournir.
b. Evaluation financière :
Seules les offres financières des candidats ayant obtenu au moins 70 points seront ouvertes. Chaque offre financière recevra une note sur 100. A l’offre du moins-disant sera attribuée la note de 100 points. Les notes respectives des autres soumissionnaires seront calculées de la façon suivante : 100 * Montant de l’offre du moins-disant/Montant de l’offre du soumissionnaire évalué. Le résultat constituera la note d’évaluation financière à attribuer aux soumissionnaires respectifs ayant franchi l’évaluation technique
c. Evaluation finale :
La note de l’évaluation finale sera la combinaison des évaluations technique et financière avec une pondération de 70% pour la note technique et 30% pour la note financière. Cette note est calculée comme suit :
Note technique * 70% + Note financière * 30%.
Le candidat ayant obtenu la meilleure note finale sera retenu pour la consultance.
L’offre financière sera analysée et éventuellement négociée dans les limites budgétaires disponibles avec le soumissionnaire ayant eu la meilleure note finale.

Supervision:

Il s’agit d’une supervision technique de l’UNICEF. Les travaux du consultant seront avec les équipes de la Direction de la Vaccination et de la Direction des Soins de santé Primaires de l’ANV-SSP  et de l’UNICEF.
Pour l’Unicef, le Superviseur, avec l’appui des techniciens associés à la gestion de la consultation, organisera une première séance de briefing au Bureau et les rencontres préliminaires avec l’ANV-SSP, fournira tous les documents de référence et les outils ; fournira un soutien technique continu ; organisera le transport pour les missions de terrain ; évaluera et approuvera les livrables finaux soumis.

NB : les candidatures sont uniquement reçues sur ladite platefeforme de recrutement de l’UNICEF

Soumission de pièces administratives

Le consultant doit fournir les pièces suivantes avant le début du contrat :
  • Un relevé d’identité bancaire pour la création d’un Vendor au profit du consultant ;
  • Une attestation d’assurance médicale (maladie/accident) couvrant la période du contrat ;
  • Un certificat de visite et contre-visite ;
  • Une fiche de désignation de bénéficiaires (à signer au niveau des RH) ;
  • Une déclaration d’aptitude physique (à signer au niveau des RH).

Disposition générale

Les candidatures devront être soumises en ligne. Seules les candidatures soumises en ligne seront prises en compte pour l’étude des offres.

 

For every Child, you demonstrate…

UNICEF’s core values of Commitment, Diversity and Integrity and core competencies in Communication, Working with People and Drive for Results.

The technical competencies required for this post are….

View our competency framework at http://www.unicef.org/about/employ/files/UNICEF_Competencies.pdf

UNICEF is committed to diversity and inclusion within its workforce, and encourages all candidates, irrespective of gender, nationality, religious and ethnic backgrounds, including persons living with disabilities, to apply to become a part of the organization.

 

Remarks :

Mobility is a condition of international professional employment with UNICEF and an underlying premise of the international civil service.

Only shortlisted candidates will be contacted and advance to the next stage of the selection process.

Applications close : W. Central Africa Standard Time

 

 

 

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Ce site est gratuit. Cliquez ici pour nous soutenir!

Publicité