CV 675 | Inscrits 4653 | Recruteurs 75 | Offres 7163

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

UNICEF recrute un consultant national pour la révision de la requête de la république du Tchad à l’attention du partenariat mondial pour l’éducation pour la demande d’un financement supplémentaire

Accueil » Offres » Avis de recrutement » UNICEF recrute un consultant national pour la révision de la requête de la république du Tchad à l’attention du partenariat mondial pour l’éducation pour la demande d’un financement supplémentaire

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Affichage: 153

Date de clôture : mardi 23 octobre 2018

UNICEF recrute un consultant national pour la révision de la requête de la république du Tchad à l’attention du partenariat mondial pour l’éducation pour la demande d’un financement supplémentaire

 

Job no : 517035
Work type : Consultancy
Location : Chad
Categories : Education
Applications close : W. Central Africa Standard Time

Apply now

 

Contexte et justification

Ainsi le Gouvernement du Tchad a finalisé, avec l’appui du Groupe Local des Partenaires de l’Education (GLPE), sa lettre de politique du secteur de l’éducation et le Plan Intérimaire de l’Education au Tchad (PIET) couvrant la période allant de 2018 à 2020.

Pour la mise en œuvre du PIET, le Gouvernement du Tchad a adressé une requête de financement au Secrétariat du Partenariat Mondial pour l’Education (GPE) en vue de combler le gap de financement nécessaire à la mise en œuvre accélérée du PIET 2018 – 2020. Le document de programme de cette requête, intitulé « Projet de renforcement de l’éducation et de l’alphabétisation au Tchad » (PREAT), a été approuvé par le Conseil d’administration du GPE qui a accordé dans sa lettre du 25 mai 2018 un montant total de 27 844 830 dollars US comprenant une part fixe de 19 490 830 dollars US et une part variable de 8 354 000 dollars US. Le Gouvernement du Tchad, à travers le Ministère de l’Education Nationale et de la Promotion Civique (MENPC), a nommé l’UNICEF et l’UNESCO comme Agents Partenaires pour l’appuyer dans la mise en œuvre du PREAT.

Peu de temps après l’octroi de ce financement, le Secrétariat du GPE a annoncé au Gouvernement du Tchad que le pays serait éligible de réviser le document de programme approuvé et d’initier une requête pour un financement supplémentaire qui s’élève à 22 000 000 dollars US dans le but de renforcer l’atteinte des résultats du PIET. Il faut souligner que les délais pour la révision de ces documents sont très courts. En effet, la procédure du GPE exige que le premier brouillon soit disponible en décembre 2018 et que la version finale soit soumise au GPE en avril 2019 au plus tard. Afin de respecter ces délais serrés, l’UNICEF est en train de recruter un consultant international qui facilitera l’ensemble des processus de la révision.

En conséquence de quoi les présents Termes de Références ont pour objet le recrutement d’un consultant national pour appuyer le Gouvernement du Tchad, les Agents Partenaires et le consultant international dans la révision du PREAT pour un financement supplémentaire de 22 000 000 dollars US en vue de leur soumission au GPE. Le consultant national appuiera principalement les activités menées par le consultant international.

 

Objet de la consultation

Cette consultation a pour objectif d’appuyer le Gouvernement du Tchad, les Agents Partenaires et le consultant international pour la révision du PREAT et l’élaboration d’une requête permettant de solliciter un financement supplémentaire de 22 millions dollars US tenant compte des circonstances du secteur, des problèmes de ressources et de capacités nationales ainsi que des règles et procédures des Agents Partenaires et du GPE.

 

Objectifs de la consultation

Le PREAT définit les axes prioritaires des interventions qui seront appuyés par le financement de 27 844 830 dollars US déjà accordé par le GPE et renforcés par un financement supplémentaire. Ces axes prioritaires sont :

  • La contractualisation des enseignants ;
  • La distribution des manuels scolaires ;
  • La construction scolaire ;
  • Le renforcement de capacités :
    • La formation des enseignants ;
    • Le pilotage de proximité (encadrement de proximité, normes nationales de qualité, évaluation des acquis scolaires) ;
    • Le système des statistiques scolaires.
  • L’alphabétisation et l’enseignement de base non formelle ;

Ainsi, dans le cadre de cette consultation il s’agira plus spécifiquement de :

  • Travailler en collaboration avec les équipes techniques nationales mises en place, les Agents Partenaires et le consultant international pour appuyer la révision des cibles des différentes composantes du PREAT et l’élaboration d’une requête de financement supplémentaire à soumettre au GPE ;
  • Appuyer la révision du chronogramme de mise œuvre et du plan de travail budgétisé du PREAT
  • Participer aux réunions de travail et de concertation et éventuellement à des ateliers de travail techniques entre les Partenaires Techniques et Financiers, les représentants de la société civile et le Gouvernement (GLPE, Comité de pilotage, équipes techniques nationales)

Le PREAT révisé et la requête du Tchad au GPE devront expliquer le bien-fondé de la demande d’un fonds supplémentaire, notamment :

  • Préciser comment le financement supplémentaire du GPE constituerait des valeurs ajoutées en complétant le financement du GPE déjà accordé au Tchad et les financements nationaux et des autres bailleurs de fonds ;
  • Préciser et justifier le montant et la durée du financement supplémentaire sollicité auprès du GPE ;
  • Finaliser la révision du PREAT et élaborer la requête en incluant tous les autres éléments nécessaires comme spécifié dans les guides fournis par le GPE y compris l’ESPIG (Formulaire de requête pour le financement de la mise en œuvre du programme sectoriel de l’éducation) et le costing détaillé.

 

Résultats et produits attendus

Il est attendu de la consultation les résultats et produits suivants :

  • Un premier brouillon du PREAT révisé comprenant tous les éléments détaillés (techniques, opérationnels et financiers) est disponible pour la pré-soumission des documents au GPE fin décembre 2018 ;
  • Le PREAT est révisé et la requête de financement supplémentaire au GPE ainsi que l’ESPIG sont rédigés avec le MENPC, les Agents Partenaires et le consultant international sous les orientations de coordination fournies par le Comité de Pilotage sur la base des résultats des travaux. Ces documents sont validés par le Comité de Pilotage, et endossés par le GLPE au plus tard fin mars 2019 ;
  • Un chronogramme de mise œuvre et un plan de travail budgétisé relatifs à la révision du PREAT sont élaborés avec le MENPC, les Agents Partenaires et le consultant international sous les orientations de coordination fournies par le Comité de Pilotage sur la base des résultats des travaux, validés par le Comité de Pilotage, et endossés par le GLPE pour début avril 2019.

 

Pilotage et coordination

Le consultant national travaillera à la révision et à l’élaboration des documents de la requête du financement supplémentaire en étroite collaboration avec les deux Agents Partenaires et les équipes techniques nationales, sous la coordination du Comité de Pilotage mis en place par le MENPC dans le cadre du PIET. Le consultant national, de par son contrat, sera sous la supervision du Chef de la section Education de l’UNICEF Tchad.

 

Durée de la consultation et plan de travail

Les travaux devront être réalisés entre octobre 2018 et avril 2019. La consultation ne devra pas dépasser 42 jours répartis entre N’Djamena et plusieurs voyages aux zones concernées selon le besoin. Le consultant devra absolument être présent pour participer aux réunions de travail et de concertation.

 

TâchesProduitsLocalisationPériode (proposition indicative)
Révision du PREAT et élaboration de la requête de financement supplémentaire auprès du GPEAtelier de concertation avec les différents acteurs du système éducatif tchadienTchad1ere quinzaine de novembre 2018
Note conceptuelle d’intention du document de programmeTchad1ere quinzaine de novembre 2018
Draft du PREAT réviséTchadEntre mi-novembre 2018 et début janvier 2019
Travail avec les équipes techniques sur commentaires du GPE et Présentation du document du PREATTchadFévrier 2019
PREAT révisé, requête de financement supplémentaire, chronogramme et plan de travail finalisés et validés par le comité de pilotage et endossés par le GLPE pour la soumission au GPETchadFévrier/mars 2019

 

Budget et rémunération

La rémunération se fera conformément aux dispositions du contrat de consultance qui liera le Programme au consultant pour la période du contrat. Le consultant sera pris en charge par le financement du GPE dont UNICEF est l’entité de gestion.

Les honoraires et les conditions sont ceux du barème de l’UNICEF pour les consultants nationaux de niveau NOD. Les frais de mission (DSA) seront payés à travers un montant forfaitaire qui sera calculé sur la base d’un calendrier de mission en dehors de N’Djamena pendant la période de consultance.

A la remise de la note conceptuelle, 30% des honoraires seront versés. A la remise du draft du PREAT révisé, 40% des honoraires seront versés. Enfin, à la remise des produits finaux (version finale du PREAT, formulaire de requête et plan de travail), le reliquat de 30% des honoraires sera versé. (Cf. Résultats et produits attendus ci-dessus).

 

Qualification et compétences du consultant et conditions de travail

Le consultant national devra avoir une expérience minimum de 10 ans et être un spécialiste en développement de projets, programmes et politiques dans le domaine de l’éducation. Il/elle sera responsable d’appuyer le consultant international pour l’élaboration des documents, la collecte de données dans les zones ciblées (selon le besoin exprimé par le consultant international) et assurera la facilitation des travaux de groupe avec les équipes techniques nationales.

Il devra être titulaire d’un diplôme universitaire (minimum de niveau bac +4) dans l’une des disciplines suivantes : Sciences de l’Education, Economie, Droit, Statistiques, Sciences Sociales, ou toute autre spécialité dans des disciplines connexes relatives au sujet de cette consultance.

De plus, il/elle devra :

  • Avoir une bonne maîtrise des principes et procédures du GPE ;
  • Avoir une bonne connaissance du système éducatif du Tchad et de son fonctionnement ;
  • Avoir dirigé des travaux de groupes avec des équipes techniques nationales ;
  • Avoir une connaissance approfondie des projets de développement ;
  • Avoir une bonne maîtrise des logiciels de type tableur Excel et Word.

Par ailleurs ce serait un atout pour le/a consultant(e) de :

  • Avoir déjà rédigé des documents liés au secteur de l’éducation au Tchad ;
  • Avoir une bonne connaissance des problématiques du secteur de l’éducation ;
  • Etre familier avec les problématiques des axes prioritaires qui ont été arrêtés pour cette requête de financement.
  1. Expérience professionnelle :
  • Minimum de 10 ans d’expérience confirmée dans le domaine de l’éducation et/ou de la recherche en sciences sociales de préférence en analyse et planification de l’éducation ;
  • Expérience avérée et une bonne connaissance/maitrise de la conception et de la réalisation de projets de développement et politiques sectorielles dans les domaines sociaux de base ;
  • Connaissance approfondie de l’élaboration des coûts détaillés de programme, politiques et/ou projet de développement dans le domaine de l’éducation ;
  • Habitude de collaboration avec les organismes gouvernementaux, les institutions multilatérales et/ou bilatérales est un atout ;
  • Expérience démontrée dans l’élaboration de documents de projet, de politiques sectorielles et être familier avec les définitions des politiques ainsi que le système de planification stratégique dans le secteur de l’éducation ;
  • Expérience dans l’animation d’ateliers et de groupes de travail.
  1. Compétences clés :
  • Aptitude à comprendre rapidement la situation, à identifier des problèmes potentiels et de recommander des solutions appropriées ;
  • Rigoureux, efficace et autonome dans son travail, savoir prendre des initiatives ;
  • Capacité de travailler dans un environnement multiculturel ;
  • Bonne maitrise de l’outil informatique (Excel et Word et Powerpoint sont obligatoires, Access et SPSS sont des atouts) ;
  • Compétence d’analyse et d’intégration des données numériques, orales et d’autres sources ;
  • Bonne capacité de communication orale, rédactionnelles et de synthèse ;
  • Connaissance des approches de programmation basées sur l’équité et une expérience avérée dans l’analyse des goulots d’étranglements.
  1. Langues :
  • Maîtrise du Français et de l’Arabe local (lecture, écriture, communication) ;
  • Maîtrise de l’Anglais est un atout.
  1. Le consultant aura comme tâches, entre autres :
  • Faciliter les dialogues entre le consultant international et les équipes techniques nationales et les Agents Partenaires ;
  • Appuyer la coordination de l’ensemble des travaux ;
  • Appuyer la révision d’une planification détaillée des activités à mener dans le cadre du processus ;
  • Appuyer l’élaboration du plan de révision du document de projet ;
  • Faciliter l’élaboration du document de projet et du Formulaire de soumission ;
  • Faciliter la préparation et le déroulement des ateliers techniques ainsi que les présentations au comité de pilotage et au GLPE ;
  • Effectuer des missions dans les zones concernées pour la collecte de données en cas de besoin ;
  • Faciliter les travaux avec les équipes en charge du PIET, dont l’IIPE, et s’assurer de la concordance entre le document de projet, le PIET et le PTAB.
  1. Sécurité : Le consultant devra avoir ses certificats de sécurité à jour et effectuer son briefing sécurité avec les responsables sécurité de l’UNICEF ou de l’UNDSS à défaut lors de sa prise de fonctions.

 

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Ce site est gratuit. Cliquez ici pour nous soutenir!

Publicité