CV 698 | Inscrits 4915 | Recruteurs 83 | Offres 8324

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

WELTHUNGERHILFE recrute un topographe – Mali

Accueil » Offres » Avis de recrutement » WELTHUNGERHILFE recrute un topographe – Mali

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Affichage: 36

Date de clôture : mercredi 12 décembre 2018

WELTHUNGERHILFE recrute un topographe – Mali

Welthungerhilfe (WHH) est l’une des plus grandes organisations privées d‘aide humanitaire en Allemagne, indépendante politiquement et religieusement. WHH est présente au Mali depuis 1968 et actuellement met en oeuvre des projets dans les régions de Kayes, Mopti, Tombouctou et Gao. Le but de WHH est : « Zéro faim partout où nous travaillons d’ici 2030 » et que les groupes cibles assurent leurs besoins alimentaires et nutritionnels de façon durable et soient plus résilients face aux multiples crises qui les affectent, dans un environnement sain et favorable. WHH intervient dans les domaines suivants : Agriculture & environnement ; Education nutritionnelle ; Approvisionnement en eau hygiène et assainissement ; Construction des pistes rurales et infrastructures socio-économiques ; Aide humanitaire ; Renforcement de la société civile ; Développement économique.

1. Résumé du Programme :

L’objectif global de ce Programme est de contribuer à la stabilisation de la région de Gao par la réhabilitation des routes rurales et la construction/ réhabilitation d’autres infrastructures économiques et sociales. Tous les travaux seront réalisés en utilisant la main d’oeuvre locale et, dans la mesure du possible, une approche à Haute Intensité de Main-d’oeuvre (HIMO) afin de créer des emplois et des revenus pour la population locale, notamment pour les jeunes. L’intervention du Programme est principalement fondée sur l’idée du « dividende de paix ». Grâce à la mise en place des infrastructures économiques et sociales et la création des nouvelles opportunités d’emploi, les conditions de vie de la population bénéficiaire s’améliorent de façon rapide et visible. Ceci a pour effet que les bénéficiaires reconnaissent les avantages de la paix.

Le Programme contient les composantes suivantes :

(1) Pistes rurales (WHH) :

  • Réhabilitation de pistes d’accès aux villages non-aménagées pour établir des liaisons entre les routes nationales et les principales agglomérations des communes ;
  • Réhabilitation des pistes déjà aménagées.

(2) Infrastructures économiques et sociales (ACTED) :

  • Réhabilitation/extension de Centres de Santé Communautaires (CSCOM) ;
  • Construction/réhabilitation/extension de marchés, de points d’eau potable (forages) et d’infrastructures marchandes pastorales (marchés à bétail, parcs de vaccination, puits pastoraux)

(3) Renforcement des capacités locales (SEAD, TASSAGHT) des acteurs suivants :

  • Entrepreneurs de bâtiments et de travaux publics (BTP) locaux dans l’entrepreneuriat, la gestion, l’approche HIMO, la santé et sécurité au travail, le suivi des activités, etc ;
  • Main d’oeuvre des projets HIMO dans la sécurité au travail et santé/hygiène, la gestion financière de leur revenu, etc ;
  • Collectivités Territoriales (CT) et des Services Techniques Déconcentrés (STD) dans la maîtrise d’ouvrage, le suivi de chantiers, la maintenance et l’entretien des infrastructures, etc ;
  • Groupes d’utilisateurs dans la gestion et maintenance des infrastructures construites.

Il est attendu que ces activités importantes de formation, d’accompagnement organisationnel et de soutien technique, notamment en appui à la gestion autonome des infrastructures créées et/ou réhabilitées par les communes et communautés, aboutiront à une appropriation accrue des acquis par ces dernières et assureront ainsi un niveau élevé de changements durables.
La durée prévue du Programme est de 3 ans. Le Programme est mis en oeuvre, en maîtrise d’ouvrage déléguée, par un consortium d’ONG internationales et nationales composé de Welthungerhilfe-WHH (ex Agro-Action Allemande), leader du consortium ; ACTED ; TASSAGHT et Sahel Etudes Actions pour le Développement-SEAD.
Il s’agit d’un « programme ouvert », c’est-à-dire les différentes mesures individuelles ne sont pas prédéfinies au démarrage du Programme mais sont sélectionnées lors de la phase initiale du Programme, suivant des critères de sélection prédéfinis. L’analyse des besoins participative, la coordination avec les interventions des autres programmes d’infrastructure dans la région et le développement du plan opérationnel sont réalisées conjointement par les membres du Consortium en étroite coopération avec les communes, les communautés cibles et les Services Techniques Déconcentrés (STD).

 

Le Programme a démarré avec deux projets pilotes :

a) Commune rurale de Taboye (Cercle de Bourem) :

  • Construction de la piste de 5,2 km reliant le chef-lieu Taboye à la RN18 (WHH/TASSAGHT) ;
  • Réhabilitation / construction des infrastructures marchandes (hangars, latrines, dépotoirs) du marché et du marché à bétail de Taboye (ACTED/SEAD).

b) Commune rurale de N’Tillit (Cercle de Gao) :

  • Réhabilitation / construction des marchés des villages de Doro, Dorey et N’Tahaka (ACTED/SEAD) ;
  • Réhabilitation du pont d’accès (420 mètres en longueur) au chef-lieu N’Tillit (WHH/TASSAGHT).

 

2. Justification de la consultation :

L’étude de faisabilité du Programme, réalisée en 2017, a identifié des pistes non aménagées dont la réhabilitation faciliterait l’accès aux villages en vue d’établir des liaisons entre la route nationale longeant le côté nord / rive gauche du fleuve Niger et les principales agglomérations des communes. Il est attendu que ces liaisons permettront d’acheminer la production agricole et marchande des zones traversées en désenclavant les villages implantés le long du fleuve. La densité de population est comparativement haute dans cette zone, assurant que les pistes seront fréquentées. Ces pistes existent en grande partie pour le moment seulement sous forme de tracés.
Parmi les pistes non aménagées identifiées dans l’étude de faisabilité,1 WHH a présélectionné les 03 pistes suivantes pour leur aménagement en 2019 (sous réserve de la validation par le Comité Technique Régional de Coordination-CTRC) :

Cercle de Gao :

  1. Piste RN18 – Forgho (1,4 km) dans la commune de Soni Ali Ber ;
  2. Piste Wabaria – Koïma (18 km) dans la commune de Gounzoureye ;
  3. Cercle de Bourem ;
  4. Piste RN18 – Baria (3 km) dans la commune de Bourem.

L’aménagement de ses pistes sera réalisé par des entreprises de construction que WHH contractera à travers des appels d’offres nationaux. La réalisation des études d’Avant-Projet Détaillé (APD) sera attribuée aux bureaux d’études spécialisés. Pour avancer plus rapidement, WHH prévoit mener une partie des travaux préparatoires, notamment les études topographiques, en régie. Pour cela, WHH a besoin de renforcer son équipe « Pistes pour la Paix » par le recrutement d’un expert en topographie. Afin de garantir une interface claire et efficiente entre topographe et bureau d’études, WHH coordonnera la répartition précise des rôles et responsabilités, tout en développant le maximum de synergie entre ces deux acteurs.

 

3. Rôles et responsabilités :

Le/la topographe renforcera l’équipe du bureau WHH du Programme à Gao. Il/Elle travaillera sous la supervision du Chef de Projet à Gao. Ses responsabilités :

Réalisation des études topographiques tout au long des tracés des 03 pistes susmentionnées et le traitement des données, y compris toutes sujétions proposées par WHH, notamment :
Un nombre de pistes représentant des besoins a été identifié par la Direction Régionale du Génie Rural et la Direction Régionale des Routes et communiqué aux auteurs de l’étude de faisabilité en 2017. Cette liste inclut la construction des bretelles et la réhabilitation des pistes qui ont déjà reçu un aménagement. Les pistes longues à construire ne sont pas à la portée du Programme :

  • Implanter et sceller les piquets des levés topographiques ;
  • Faire les tracés des trois pistes identifiées y compris les profils en long et en travers.

Co-supervision (avec le Chef de Projet à Gao et le Superviseur Technique de WHH) du bureau d’études afin de faciliter l’élaboration des :

  • Etudes géotechniques ;
  • Etudes hydrologiques et hydrauliques ;
  • Études de faisabilité technico-économique ;
  • Études d’impact environnemental ;
  • Rapports d’études d’Avant-Projet Sommaire (APS) ;
  • Devis (confidentiels).

 Co-supervision (avec le Superviseur Technique de WHH) des chantiers de WHH en cours, à savoir la construction de la piste de Taboye et la réhabilitation du pont de N’Tillit. Responsabilités concrètes :

  • Vérification des cotes topographiques (Taboye) ;
  • Co-supervision des cotes topographiques du pont de N’Tillit.

 

Livrables

Le/la topographe doit produire les livrables suivants :

  • Plan de situation à l’échelle du 1/50000ème ;
  • Levé d’état des lieux y compris les agglomérations ;
  • Polygonale de base implantée à l’aide de bornes parallélépipédiques en béton avec les dimensions suivantes : Hauteur = 60 cm, Base = 45 cm x 45 cm ; Sommet = 25 cm x 25 cm, avec balisage du tracé. Les bornes de cette polygonale seront déportées de part et d’autre de l’axe et seront rattachées à la triangulation générale de la région. L’écart transversal entre bornage et piquetage étant de 25 mètres avec une distance maximale de 50 m ;
  •  Levé des points caractéristiques du tracé ;
  • Levé des profils en travers caractéristiques ;
  • Avant-Projet Sommaire (APS) : tracé combiné (tracé en plan / profil en long) à l’échelle du 1/2000ème pour les longueurs et du 1/200ème pour les hauteurs, profils en travers significatif, plans types et liste des ouvrages, cubature et avant métré sommaire ;
  • Relevé des passages d’eau, étude du franchissement (PHE, zones inondables etc.), évaluation du bassin versant et la proposition d’ouvrages types ;
  • Rapport d’interprétation de tous les résultats ;
  • Les données topographiques et autres produites par le/la topographe seront partagées (après validation par le Chef de Projet WHH à Gao) avec le bureau d’études pour faciliter l’élaboration des études techniques sous la responsabilité du bureau d’études ;
  • La mise à la disposition des matériels topographiques, les moyens de déplacement y compris tout autre outil de travail nécessaire dans l’exécution des taches, sont à la charge de WHH.
    5. Période de la consultation ;
  • Du 19 décembre 2018 au 18 mars 2019 (= 3 mois), avec la possibilité que le contrat de prestation de services soit converti en contrat à durée déterminée (CDD).

 

Activités

Chronogramme prévisionnel des 3 études :

Responsabilités :
S1
S2
S3
S4
S5
S6
S7
S8
S9
S10
S11
S12
S13
S14
Reconnaissance des 3 pistes avec les mairies et STD concernés
WHH/Maires/STD/Topographe
Réalisation des études topographiques tout au long des tracés des 03 pistes et traitement des données
Topographe/WHH
Supervision des taches du bureau d’études
WHH/Topographe
Supervision des chantiers de WHH
WHH/Topographe/STD

 

Qualification et expérience du/de la topographe :

  • Diplôme universitaire (niveau bac+4) en topographie (ou autres disciplines techniques assimilées) ;
  • Au moins trois (3) ans d’expérience sur les levés topographique des pistes rurales ou autres infrastructures de génie civil ;
  • Bonne maitrise des matériels topographiques ;
  • Bonnes compétences en logiciels (COVADIS, PISTES et AUTOCAD et / ou autres logiciels répandus) ;
  • Expérience avérée dans l’élaboration d’études d’Avant-Projet Détaillé (APD), de rapports techniques liés aux chantiers de construction des pistes rurales ;
  • Connaissances de base en Système d’Information Géographique (SIG), cartographie numérique et télédétection sont un atout.

 

Profil général du/de la topographe :

  • Esprit de synthèse et capacité d’analyse ;
  • Habitude de prendre l’initiative ;
  • Capable de travailler de façon autonome ;
  • Haut niveau de mobilité sur le terrain sous des conditions difficiles, pour effectuer des missions de terrain/travaux ;
  • Capacité de facilitation et de communication ;
  • Etre un travailleur exemplaire ;
  • Cultiver des relations constructives ;
  • Promouvoir l’apprentissage ;
  • Servir avec intégrité / loyauté envers WHH.

 

Dossier de candidature :

Les candidatures féminines sont fortement encouragées.
Les dossiers doivent comporter :

1. CV détaillé
2. Lettre de motivation (avec mention du titre du poste pour lequel la candidature est déposée)
3. Copie des diplômes et attestations certifiés
4. Références d’au moins deux précédents employeurs

Les dossiers de candidature doivent être déposés au plus tard le 12 décembre 2018 à 16h30. Il y a 02 options pour le dépôt des dossiers :

  1. Par email à l’adresse suivante : [email protected] ;
  2. Par enveloppe fermée à l’un des bureaux de WHH aux adresses suivantes :

Bureau Pays
Cité du Niger 1 (près du Consulat suisse)
Bamako
Tél. (+223) 20 29 57 07
Bureau WHH à Gao
Quartier Château
Secteur III, Gao
Tél : (+223) 21 82 13 18
NB : Seuls les candidat(e)s présélectionné(e)s seront convoqué(e)s pour un interview. Les dossiers de candidatures ne seront pas retournés.

 

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Ce site est gratuit. Cliquez ici pour nous soutenir!

Publicité