Financement de la recherche Programme de bourses AdHarvard Afrique du Sud 2021/2022 pour les professionnels en milieu de carrière (entièrement financé pour étudier à Harvard, États-Unis)

 

Date limite d’inscription : 15 avril 2020

 

La description :

Le président Derek Bok a créé le Harvard South Africa Fellowship Program (HSAFP) en 1979 pour répondre aux besoins des Sud-Africains qui se sont vu refuser l’accès à l’enseignement supérieur par le système d’apartheid. Ce programme a été mis en place, et est toujours destiné, aux professionnels en milieu de carrière défavorisés sur le plan éducatif par les lois antérieures et les allocations de ressources en Afrique du Sud. HSAFP cherche à étendre sa portée aux institutions et organisations à travers l’Afrique du Sud dans un effort continu pour attirer le plus large éventail possible de candidats pour le programme. En outre, l’Université – reflétant la constitution sud-africaine actuelle – a élargi son bassin de candidats pour s’étendre à tous les Sud-Africains, indépendamment de leur origine ethnique ou de leur race.

Les boursiers sont sélectionnés parce qu’ils ont fait preuve de compétences considérables dans les domaines qu’ils ont choisis et devraient bénéficier d’une formation avancée. Les bourses sont pour une année d’études dans l’une des écoles professionnelles de Harvard ou de la Graduate School of Arts & Sciences, avec des dispenses de frais de scolarité fournies par l’école une fois que les boursiers sont admis. Les fonds administratifs généraux pour la gestion du programme, les allocations et les billets d’avion pour le boursier sont fournis par le bureau du président et administrés par le Center for African Studies, sous la direction du professeur John Mugane. Depuis la création du Harvard South Africa Fellowship Program, le Center for African Studies a octroyé plus de 200 bourses.

 

Exigences :

Le HSAFP a été conçu en grande partie pour fournir un enrichissement éducatif aux hommes et aux femmes en milieu de carrière, c’est-à-dire aux individus dans diverses professions qui ont montré des compétences considérables dans leurs domaines et leadership choisis et devraient bénéficier d’une formation avancée. Ainsi, les candidats qui viennent de terminer, ou qui n’ont pas encore terminé, un premier diplôme ne sont pas sélectionnés, sauf si ce diplôme a été poursuivi en même temps que, ou après, une expérience en milieu de travail. Les boursiers ont généralement entre 30 et 45 ans. Les boursiers doivent être des citoyens sud-africains.

Les boursiers soumettent leur candidature directement au Harvard South Africa Fellowship Program de l’Université de Harvard. Un comité d’anciens élèves du HSAFP, le personnel du Centre et le directeur de la faculté de CAS intervieweront les candidats présélectionnés en Afrique du Sud. Les candidats retenus doivent ensuite postuler et être admis à l’école spécifique de Harvard où ils ont l’intention d’étudier.

Les candidats doivent déterminer longtemps à l’avance si, s’ils obtiennent une bourse, leur employeur peut leur accorder un congé pour l’année universitaire de Harvard. Ils devraient généralement prévoir d’être en résidence à Harvard de septembre à juin. Cependant, certains programmes exigent que les boursiers commencent leur résidence le 1er juillet. Aucun candidat ne devrait accepter une entrevue à moins d’être assuré que ce congé sera accordé. Le Centre ne souhaite pas attribuer de bourses à toute personne qui, par la suite, ne pourra pas en profiter.

 

Avantages :

La bourse prévoit le paiement de tous les frais de scolarité pour toute la période d’inscription à Harvard. La bourse finance également des billets d’avion aller-retour entre le domicile du boursier et Boston. Une allocation mensuelle est accordée aux boursiers, à l’exception de ceux qui sont inscrits dans les programmes de formation des cadres, pour couvrir le coût du logement et d’autres frais de subsistance. Le logement se fait généralement dans des dortoirs universitaires.

Veuillez noter que les coûts de logement dans la région de Boston / Cambridge sont extrêmement élevés, et l’allocation ne couvre que les nécessités nues. L’allocation mensuelle doit également être utilisée pour payer d’autres dépenses telles que l’assurance médicale et dentaire, les médicaments, les taxes, la nourriture, les vêtements d’hiver, les livres et les fournitures. Les boursiers sont tenus personnellement responsables du paiement de toutes les factures autres que les frais de scolarité et les billets d’avion. Les boursiers doivent également être conscients que leurs allocations auront un montant important de taxes prélevées avant de recevoir les fonds.

Chronologie : visière – Sénégal – Position au siège :

2 décembre 2019Ouverture de l’application HSAFP
15 Avril 2020Demandes HSAFP DUE (à 23 h 59 HNE)
1-30 Mai 2020Demandes examinées par le personnel du programme
Début juin 2020Les candidats sont informés s’ils ont été sélectionnés pour un entretien
16-17 juillet 2020 (sous réserve de modifications)Calendrier prévu pour les interviews en Afrique du Sud
Début août 2020Les candidats interviewés sont avertis s’ils ont été sélectionnés comme finalistes du Harvard South Africa Fellow
Septembre 2020 – décembre 2020Les finalistes sélectionnés postulent directement au programme Harvard auquel ils souhaitent participer
Janvier 2021 – avril 2021Les candidats entendent généralement parler de leur décision d’admission de la Harvard School à laquelle ils ont postulé
Début juillet – août 2021La plupart des programmes universitaires des boursiers de Harvard en Afrique du Sud à Harvard commencent
Mai 2022Les boursiers de Harvard pour des programmes d’un an terminent leur année universitaire à l’Université

Plus d’informations ici