Programme de bourses de leadership de la Fondation Mo Ibrahim 2021 à la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (financé)

 

Date limite : 12 octobre 2020

 

La description :

Les candidatures sont invitées pour le programme de bourses de leadership de la Fondation Mo Ibrahim 2021 à la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique. Dans le cadre de son programme d’aide aux États membres, la CEA s’est associée à la Fondation Mo Ibrahim pour promouvoir le développement du leadership grâce à une bourse d’études pratique et en cours d’emploi.

Le programme vise à permettre aux jeunes professionnels africains de développer leurs capacités de leadership dans une grande institution, d’acquérir des connaissances sur le fonctionnement des Nations Unies, de mieux comprendre les défis socio-économiques de l’Afrique et de contribuer aux travaux d’analyse, de plaidoyer et de conseil politique du Commission.

La Fondation Mo Ibrahim finance cette bourse au sein de la CEA. Le boursier exercera les fonctions et responsabilités du poste au siège de la CEA à Addis-Abeba, en Éthiopie.

 

Devoirs et responsabilités :

Le boursier de la Fondation sera encadré par le secrétaire exécutif et / ou un représentant désigné au bureau du secrétaire exécutif (OES). Avec cette orientation, le boursier travaillera à la conception et à la mise en œuvre de missions stratégiques à l’appui du mandat de la CEA de contribuer à la gouvernance et au développement des États membres.

Dans le cadre de ses responsabilités générales, le boursier devra :

  • Conseiller et développer des initiatives stratégiques pour faire progresser la mission et les objectifs de la CEA ;
  • Soutenir les fonctions programmatiques et administratives d’OES ;
  • Planifier, développer et mettre en œuvre des stratégies de promotion de l’intégration régionale ;
  • Concevoir, développer et promouvoir des innovations dans les politiques de développement de la CEA, notamment en aidant l’Afrique à répondre à ses besoins particuliers ;
  • Examiner les rapports d’activité et les états financiers pour déterminer les progrès et l’état d’avancement de la réalisation des objectifs et réviser les objectifs et les plans conformément aux conditions actuelles ;
  • Entreprendre d’autres tâches assignées.

 

Avantages :

  • Le boursier travaillera avec la CEA pour une période ne dépassant pas douze (12) mois et la Fondation financera une allocation annuelle de 100 000 dollars qui sera versée mensuellement par la CEA ;
  • Toutes les dépenses liées au voyage officiel du boursier en mission, y compris l’assurance voyage, seront prises en charge par la CEA ;
  • La Fondation veillera à ce que le boursier dispose de sa propre assurance médicale, de son éducation pour les enfants et de son régime de retraite ;
  • Les frais de voyage pour la prise en charge et le rapatriement à la fin du rendez-vous seront pris en charge et payés sur les fonds fournis par la Fondation.

 

Admissibilité :

  • Ouvert aux jeunes professionnels, femmes et hommes, en milieu de carrière et cadres, ressortissants des États membres de la CEA ;
  • Résidant n’importe où dans le monde et âgé de moins de quarante (40) ans. Une considération sera toutefois accordée aux femmes de moins de quarante-cinq (45) ans avec enfants ;
  • Le boursier doit avoir au moins 7 ans d’expérience de travail pertinente et doit être en mesure de démontrer des compétences en professionnalisme, en travail d’équipe, en orientation client, en planification et en organisation et en leadership ;
  • Le boursier doit être titulaire d’une maîtrise en économie, sciences sociales, développement international, administration des affaires, droit, finance, ingénierie ou dans toute discipline pertinente pour le travail de la CEA ;
  • L’anglais et le français sont les langues de travail du Secrétariat des Nations Unies. Pour cela, la maîtrise de l’anglais ou du français oral et écrit est requise. La connaissance pratique de l’autre est un avantage ;
  • Une bonne connaissance d’Internet et des logiciels de base pour le traitement de texte, les feuilles de calcul et les présentations est requise.

 

Autres exigences :

Il / elle doit également avoir prouvé:

  • Expérience en planification et exécution stratégiques ;
  • Connaissance de la négociation et de la gestion du changement ;
  • Compétences accrues en matière d’examen et de réingénierie des opérations et des procédures ;
  • Expérience de la formulation de politiques et de l’élaboration et de la mise en œuvre de nouvelles stratégies et procédures ;
  • Capacité à communiquer et à interagir avec les fonctionnaires à tous les niveaux de gouvernement et à travailler efficacement avec un large éventail de circonscriptions dans une communauté diversifiée; Expérience en recherche / travail analytique dans un domaine socio-économique connexe ;
  • Une expérience de travail sur les questions africaines est un avantage ;
  • Capacité à travailler en équipe et simultanément sur plusieurs missions.

 

Application :

Les candidats doivent soumettre leur candidature accompagnée des documents suivants :

  • Lettre de motivation ;
  • Profil d’histoire personnelle de l’ONU (PHP). Le profil d’histoire personnelle de l’ONU peut être créé ici ;
  • Copie des diplômes universitaires, et ;
  • Trois lettres de recommandation / recommandation ;
  • Les candidatures accompagnées de tous les documents justificatifs doivent être envoyées par e-mail à recrutementppost@un.org avec comme objet : 2021 MO IBRAHIM LEADERSHIP FELLOW.

 

Voir l’appel

Plus d’informations ici