Fonds d’innovation GSMA pour les services urbains numériques 2021

Date limite d’inscription : 2 juillet 2021

 

La description :

La GSMA recherche des start-up, des petites et moyennes entreprises (PME) et des entreprises sociales en Afrique, en Asie du Sud ou du Sud-Est. Ces organisations devraient tirer parti de la technologie numérique pour fournir des services urbains ayant un impact socio-économique, commercial et environnemental dans les secteurs suivants :

  • Gestion du plastique et des déchets ;
  • L’eau ;
  • Énergie; et
  • Les projets retenus pour le Fonds d’innovation de la GSMA pour les services urbains numériques recevront une subvention sans équité d’un montant compris entre 100 000 £ et 250 000 £ pour faire évoluer leur innovation sur une période de 15 à 18 mois.

 

Conditions :

Pour pouvoir postuler, les candidats doivent répondre aux critères suivants :

  • Avoir des utilisateurs actifs et des revenus commerciaux (revenus générés par tout produit ou service offert par l’organisation) dans au moins un marché éligible à revenu faible ou intermédiaire ;
  • S’engager à fournir un financement de contrepartie de 25 à 50 % en fonction du montant total de la subvention demandée ;
  • S’assurer que le projet de subvention proposé est mis en œuvre dans une zone urbaine telle que définie par la Banque mondiale ;
  • Être une entité enregistrée et opérant dans le pays de mise en œuvre du projet (qu’il s’agisse d’une entreprise nationale ou étrangère ou d’une coentreprise). Dans les cas où la responsabilité de la prestation de services incombe à un partenaire en aval plutôt qu’au demandeur, par exemple, la prestation de services par un gouvernement local, il peut être acceptable que le demandeur soit enregistré dans un pays autre que celui de la mise en œuvre du projet (voir -restrictions spécifiques à la section 3) ;
  • Être pleinement conforme aux réglementations applicables en matière de licences commerciales, de fiscalité, d’employés et autres dans tous les pays d’opération du projet de subvention applicables ;
  • Être enregistré et avoir un compte bancaire dans le pays où il recevra la bourse argent (sinon le même que le pays de mise en œuvre du projet) ;
  • Pour être éligibles, les candidats doivent être une entité éligible (comme indiqué dans la section 1) et devront démontrer qu’une majorité de leurs revenus provient d’activités commerciales. Les entreprises en phase de démarrage qui n’ont pas atteint ce seuil devront démontrer une voie fiable vers la durabilité via des activités commerciales qui génèrent des revenus à considérer ;
  • Une seule organisation peut présenter une demande de financement et devenir bénéficiaire. Un candidat peut avoir des partenaires en aval qui jouent un rôle dans le projet conformément aux directives des partenaires en aval de la GSMA. Dans le cas où des entités gouvernementales sont des partenaires du projet de subvention, elles ne peuvent pas être un sous-bénéficiaire de la subvention.

Le Fonds est ouvert aux candidats dont les projets sont mis en œuvre dans des pays éligibles de recevoir une aide publique au développement (voir CAD de l’OCDE) dans les régions suivantes :

  • Afrique ;
  • Asie du Sud ou du Sud-Est.

Cliquez ici pour plus d’informations