Union africaine (UA) Démocratie et gouvernance en Afrique – Youth Innovation Challenge 2020

 

 

Date limite d’inscription : 28 juillet 2020

 

 

L’Union africaine (UA), par le biais du Secrétariat de l’architecture de gouvernance africaine (AGA), dans le cadre d’un projet conjoint avec le Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA) a lancé le «Démocratie et gouvernance en Afrique – Défi de l’innovation des jeunes». Les jeunes innovateurs, pôles d’innovation et centres d’incubation à travers le continent, sont invités à participer au défi de l’innovation. Le défi appelle les innovations existantes qui ont un impact sur la prévention structurelle des conflits en s’attaquant aux problèmes de déficit démocratique, de manque de bonne gouvernance et contribuent à la promotion et à la protection des droits de l’homme.

En reconnaissance de la valeur que les jeunes apportent au processus de développement et de démocratisation de l’Afrique – l’Union africaine a fait de l’engagement des jeunes une de ses priorités en identifiant les jeunes comme partenaires, dirigeants et bénéficiaires. Cette initiative vise à identifier et à reconnaître les axé sur les jeunes ou dirigé par les jeunes innovations pour mettre au premier plan la contribution des jeunes à la paix.

Jeunes innovateurs à travers le continent qui font un travail louable – l’architecture de gouvernance africaine (AGA) Le Secrétariat, dans le cadre d’un projet conjoint avec le Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA), s’efforce d’identifier, de renforcer et de reconnaître les innovations des jeunes, les pôles d’innovation et les centres d’incubation à travers le continent qui travaillent sur des innovations pour la prévention structurelle des conflits en s’attaquant aux problèmes de démocratie déficit, manque de bonne gouvernance bonne et travailler à promouvoir de bonnes pratiques en matière de droits de l’homme.

 

Les critères de sélection :

  • Les innovateurs africains, les centres / laboratoires d’innovation et les organisations à but non lucratif ou à but lucratif peuvent postuler sur la base des critères de sélection suivants ;
  • L’innovation doit se concentrer sur les jeunes ou l’innovation doit être dirigée par un jeune âgé entre 18-35 ;
  • Les innovateurs, les innovations et les centres d’innovation devraient être basés en Afrique; La diaspora africaine est ouverte aux candidatures, mais l’innovation doit être focalisée ou basée en Afrique ;
  • La soumission doit être basée sur une innovation existante (numérique ou non numérique) sur les domaines thématiques suivants ou y contribuer ;
  • Améliorer la bonne gouvernance ;
  • Promouvoir la démocratie ;
  • Participation citoyenne ;
  • Créer la cohésion sociale ;
  • Soutenir la fonction publique ;
  • Justice et état de droit ;
  • Promotion et protection des droits de l’homme ; et
  • Autres domaines thématiques pertinents qui contribuent au thème de l’année de l’UA – Faire taire les armes à feu ;
  • L’idée ou l’innovation devrait avoir été mise en œuvre / testée avec un certain niveau de succès / impact, mais devrait pouvoir être améliorée, reproduite ou étendue au niveau national, régional ou continental ;
  • L’innovation doit refléter l’intégration des femmes et l’égalité des sexes ;
  • Les femmes innovatrices sont fortement encouragées à postuler.

 

Processus de sélection :

  • Les vingt (20) premières innovations seront répertoriées et seuls les candidats retenus avec de grandes innovations qui ont démontré un impact exponentiel seront notifiés ;
  • Le comité d’examen se réserve le droit de demander des détails supplémentaires aux candidats. Une annonce publique des candidats retenus sera faite dans 6 semaines après la clôture de l’appel ouvert.

 

Le prix :

Les 20 candidats auront la possibilité de suivre une formation d’accélérateur pour les aider à développer leurs idées, à les développer et à avoir un impact plus important. Des formateurs et des experts expérimentés soutiendront les idées pour les affiner, les améliorer et les transformer en initiatives qui seront amplifiées, reproduites ou étendues.

Le jury sélectionnera et présélectionnera également les innovations finales sur la base des idées développées au cours de la formation d’accélérateur et sélectionnera les innovations finales à attribuer. L’innovation ou les innovations auront un certain nombre d’opportunités à reconnaître, notamment sur les initiatives de la Commission de l’Union africaine sur le thème de l’année; Dialogues annuels de l’AGA, organes de décision du COMESA et autres.

 

Processus de demande :

Les candidatures peuvent être soumises en remplissant ce qui suit Formulaire de demande.

Complétez le forme en remplissant toutes les sections et en envoyant les pièces jointes à cette adresse e-mail : [email protected]. Une fois soumis, le processus de candidature est définitif. Vous recevrez un e-mail de notification pour accuser réception de votre candidature. Aucune demande manuscrite ne sera acceptée.

Ressources et documents de référence

Les demandes de renseignements supplémentaires doivent être adressées à :

Mme Makda Mikre Tessema : Expert en démocratie et gouvernance : Architecture de la gouvernance africaine

Mme Doreen Apollos : Direction de l’information et de la communication

 

Pour plus d’informations :

Visitez la page Web officielle de l’UA) Démocratie et gouvernance en Afrique – Youth Innovation Challenge 2020

 

Plus d’information ici