Appel à candidatures : Atelier de formation de journalistes : « Médias et changement climatique » (14 septembre 2021)

 

Avec le soutien du projet GGCA+ Afrique de l’Ouest, financé par l’Union européenne et mis en œuvre par Expertise France avec le portage politique de la CEDEAO et en collaboration avec le CILSS.

De quoi s’agit-il ?

Climate Chance, en partenariat avec Expertise France, offre la possibilité à une quinzaine de journalistes ouest-africains d’assister à l’atelier de formation spécialisé « Médias et Changement Climatique » qui aura lieu le 14 septembre 2021 à l’occasion du Sommet Climate Chance Afrique 2021 à Dakar (15-17 septembre 2021).

L’objectif principal de la formation est d’accroître les connaissances de journalistes régionaux dans le domaine du reportage sur le changement climatique et ceux particulièrement liés à la résilience et à l’adaptation climatique.

De manière plus spécifique, il s’agit de :

  • Améliorer les savoirs et les connaissances des journalistes sur les questions climat ;
  • Favoriser les échanges entre participants sur leurs connaissances, expériences et meilleures pratiques dans le domaine des changements climatiques ;
  • Constituer un réseau de journalistes régionaux travaillant sur les questions climat dans la région ouest-africaine ;
  • Mettre un coup de projecteur sur les actions de la CEDEAO dans la lutte contre les changements climatiques.

L’atelier est organisé autour d’une journée comprenant notamment :

  • Le changement climatique : principes fondamentaux et impacts au niveau international et surtout pour la zone ouest-africaine ;
  • Etat des négociations internationales sur le climat et enjeux de la COP26 ;
  • Politique et stratégie climat en Afrique de l’Ouest ;
  • Outils numériques pour raconter des histoires /le storytelling orienté sur le climat ;
  • Méthode d’interviews des experts techniques sur le climat.

La formation sera animée par l’Association Climate Chance et Climate Tracker.

La formation sera dispensée en anglais et en français, une traduction simultanée français <-> anglais sera assurée tout au long de la journée. La formation est ouverte à 15 participants maximum.

Les résultats attendus de cette formation sont les suivants :

  • Améliorer les savoirs et les connaissances des journalistes sur les questions climat ;
  • Favoriser les échanges entre participants sur leurs connaissances, expériences et meilleures pratiques dans le domaine des changements climatiques ;
  • Constituer un réseau de journalistes régionaux travaillant sur les questions climat dans la région ouest africaine ;
  • Expliciter les actions de la CEDEAO dans la lutte contre les changements climatiques ;
  • Renforcer la couverture médiatique du Sommet Climate Chance 2021 ;
  • Renforcer la diffusion des sujets liés au changement climatique en Afrique.

Qui peut participer ?

Vous êtes :

  • Journaliste (presse écrite web ou print, TV, radio, vidéo) ;
  • Exerçant sur le continent ouest-africain, dans la zone CEDEAO-CILSS ;
  • Intéressé-e pour traiter du sujet du changement climatique et de la protection de l’environnement ;
  • Francophone ou anglophone.

Alors vous êtes éligible !

Calendrier :

  • Fin de l’appel à candidatures : 20 juillet minuit UTC+2 ;
  • Sélection des participants par un comité de sélection : fin juillet / début août ;
  • Réponses envoyées aux candidats : 20 août maximum.

Critères de sélection :

3 types de critères sont retenus :

  • La représentativité géographique : 1 participant par pays, sauf pour le Sénégal ;
  • Les références du candidat journaliste déjà en exercice avec une audience nationale et régionale reconnue ;
  • Motivation du candidat à couvrir les questions liées aux changements climatiques.

Termes et conditions :

Climate Chance garantit la tenue et la qualité de la formation.

 

Conditions de la prise en charge du journaliste :

  • Dans la limite de 600€ pour l’acheminement à Dakar ;
  • 5 nuitées dans un hôtel réservé et pris en charge directement par l’association Climate Chance ;
  • Déjeuners fournis et pris en charge directement par l’association Climate Chance ;
  • Perdiem de 40€/ personne pour la totalité du séjour pour les dîners, les transferts aéroport/ hôtel à l’arrivée puis CICAD/ aéroport au départ.

Les transports en avion seront organisés par l’Association Climate Chance. Le journaliste devra transmettre ses cartes d’embarquement à Climate Chance dans les plus brefs délais.

En cas de vol manqué, il ou elle s’engage à en informer au plus tôt l’association Climate Chance, et à rembourser les billets d’avion et frais d’hôtel non remboursables.

De la part du journaliste, Climate Chance attend :

  • Sa participation à la formation ; couverture journalistique du sommet les 15, 16 et 17 septembre; publication au minimum d’un contenu (article, reportage, enquête) sur les sujets traités dans le cadre du Sommet Climate Chance à l’issue de la formation ;
  • De manière plus large, les participants portent, diffusent les questions de changement climatique dans leurs médias.

Formulaire pour participer : https://forms.gle/JEoAp9R4CsgbA84s5

En savoir plus sur le Sommet Climate Chance Afrique 2021

Climate Chance organise un atelier de formation de journalistes dans le cadre du Sommet Climate Chance Afrique 2021, qui se tiendra lors de la Semaine de la Mobilité Durable et du Climat (#SMDC2021), événement majeur pour la mobilisation autour du climat en Afrique, qui réunira de nombreux acteurs luttant contre le changement climatique sur le continent africain (gouvernements nationaux et locaux, entreprises, syndicats, ONG environnementales, agriculteurs, organisations de femmes, de jeunesse, chercheurs). Cet événement vise entre autres à stimuler la mobilisation opérationnelle des acteurs des territoires qui doivent être les accélérateurs de la concrétisation des engagements pris par les États à la COP21.

En savoir plus sur le projet GCCA+ Afrique de l’Ouest

Le projet régional GCCA+ Afrique de l’Ouest est financé par l’Union européenne et mis en œuvre par Expertise France sous le leadership de la Commission de la CEDEAO et en collaboration avec le Comité permanent inter-États de lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS). Ce projet s’inscrit dans une dynamique de coopération régionale. Il vise à appuyer la mise en œuvre concrète des engagements pris par les pays ouest africains en matière de lutte contre les changements climatiques.

 

Délai : 20 Juillet 2021

 

Plus d’information ici