CV 1817 | Recruteurs 249 | Offres 28046

Recherche par poste

Recherche par curriculum

Publiez une offre / Post a job

ADICE recrute un volontaire junior développement communautaire, Tamale, Ghana

Accueil » Offres » Volontaire » ADICE recrute un volontaire junior développement communautaire, Tamale, Ghana

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

ADICE recrute un volontaire junior développement communautaire, Tamale, Ghana

Description du projet :

Ce poste de volontariat aura lieu dans une petite organisation développant principalement des projets d’aide au développement local. Il est attendu du volontaire qu’il soit autonome et capable de prendre des initiatives pour soutenir l’organisation d’accueil et la communauté locale dans le développement de leurs projets et activités.Le projet des associations villageoises d’épargne et de crédit (VSLA) sont des groupes formés par les pauvres dans les communautés cibles pour fournir des services de microfinance durables et rentables (micro épargne, microcrédit, micro-assurance, etc.), en particulier dans les endroits où l’accès aux services financiers formels . Les projets VSLA sont des groupes autogérés qui ne reçoivent aucun capital externe et fournissent aux membres un endroit sûr pour économiser leur propre argent, acquérir de petits prêts et obtenir une assurance d’urgence. Les groupes se concentrent sur la constitution d’épargne et d’actifs et fournissent un crédit proportionné aux besoins et aux capacités de remboursement des emprunteurs. Les groupes sont peu coûteux, simples à gérer et peuvent être considérés comme une première étape pour que les gens atteignent une gamme plus formelle et plus large de services financiers.L’approche du projet VSLA est basée sur certains principes, parmi lesquels: le groupe; Doit être une institution basée sur l’épargne et basée sur la communauté avec un capital de prêt, l’épargne accumulée des membres et des bénéfices non répartis, Doit être entièrement autogéré, Doit adhérer à des opérations simples et transparentes, Doit être flexible dans la détermination de la taille et des conditions de l’épargne et prêts et doit maintenir des coûts de gestion très bas . Les VSLA qui terminent leur cycle peuvent reconstituer et reprendre le processus d’épargne et de crédit. Cette capacité de financer et de distribuer en continu des prestations en espèces individuelles est l’une des caractéristiques les plus appréciées du projet VSLA. La capacité de s’adapter aux réalités locales fait donc des systèmes financiers ruraux viables de VSLA. Les objectifs du projet VSLA comprennent, sans toutefois s’y limiter, les suivants: Fournir des services de soutien de microfinance durables et rentables aux groupes vulnérables (femmes et jeunes) dans des communautés sélectionnées dans des districts sélectionnés. Démontrer la possibilité et la dépendance d’un système de mobilisation de ressources de solidarité de groupe aux participants dans les communautés afin de réduire la sur-dépendance des sources externes de financement pour leurs activités socio-économiques et Accroître les chances des individus et des groupes à des prêts externes pour promouvoir le développement des micro-entreprises dans district (s) cible (s).

Détails opérationnels et contexte de sécurité :

GDCA est une ONG travaillant pour le développement dans le nord du Ghana en tant que parapluie pour un certain nombre d’organisations subsidiaires, à savoir; École pour la vie, programme d’amélioration des moyens d’existence communautaires, radio Simli et centre Simli Dalun dans divers domaines thématiques. De manière générale, le Ghana est un pays démocratique relativement pacifique et stable. Les Amis du Ghana (GV), une organisation danoise, est le partenaire de développement le plus ancien de la GDCA. La coopération a été au cœur des activités de la GDCA et le renforcement des capacités de l’organisation a eu lieu en coopération avec GV. La GDCA met en œuvre des projets et programmes de développement depuis près de 35 ans et s’est adaptée et s’est développée avec les différentes tendances dans le travail de développement, tout en se développant en termes de domaines thématiques. En tant qu’organisation faîtière représentant plusieurs autres organisations, le GDCA a contribué à apporter des changements positifs dans divers domaines de développement. GDCA s’engage donc à fournir et à maintenir un lieu de travail sûr et sain pour toute personne, y compris; entrepreneurs, volntaires, clients et visiteurs ainsi que le grand public.

La direction est fermement attachée à une politique permettant à toutes les activités de travail d’être effectuées en toute sécurité et avec toutes les mesures possibles prises pour éliminer (ou au moins réduire) les risques pour la santé, la sécurité et le bien-être du personnel, des volontaires, des entrepreneurs, des visiteurs reconnus / autorisés. et toute autre personne susceptible d’être affectée par nos opérations. Tous les gestionnaires de programme (PM) et les coordonnateurs de district (CD) sont responsables de la sécurité et de la sûreté des employés. Il leur incombe de veiller à ce que les bonnes politiques, procédures et systèmes soient mis en place dans leurs régions et que ces politiques soient constamment réexaminées. Ils effectuent des évaluations périodiques des risques pour la sécurité et s’assurent que le personnel reçoit des instructions et des formations pertinentes.

Les gestionnaires de programme et les coordonnateurs de district mettent en œuvre la procédure pour enregistrer / documenter tous les problèmes de sécurité ou les biens importants dans leurs bureaux de district. Les coordonnateurs de district demandent conseil à la direction pour s’assurer que la sécurité est maintenue dans leurs bureaux de district et informent le personnel et les bénévoles de tout nouveau changement. Une grande importance est accordée à l’importance de la coopération de tout le personnel pour le respect de la sécurité et la lutte contre la criminalité.

L’échange d’argent, les frais de transfert, l’utilisation de cartes de débit et d’autres services bancaires dans le pays peuvent être obtenus auprès de la plupart des institutions financières et des bureaux de change.

 

Les tâches du volontaire seront :

Tâches d’élaboration de la stratégie : Développer des directives pour les VSLA; Organiser des réunions d’introduction avec des groupes de participants potentiels sur la formation des VSLA et les modalités de fonctionnement et organiser l’orientation pour les communautés sélectionnées et les dirigeants communautaires dans les districts sélectionnés.

Tâches de renforcement des capacités techniques :

  • Facilitation des groupes dans la dynamique de groupe et les élections ;
  • Facilitation de l’élaboration des politiques et réglementations du groupe relatives au Fonds social et aux activités d’épargne et de crédit ;
  • Facilitation de l’élaboration des documents constitutifs des VSLA ;
  • Facilitation des VSLA dans les procédures de réunion et la tenue des dossiers ;
  • Faciliter et encadrer les dirigeants des VSLA sur les valeurs liées à la transparence et à la responsabilité et la facilitation des VSLA dans les réunions d’épargne, de prêt et de remboursement.

 

Tâches de durabilité :

Identifier les institutions de micro-crédit et lier les groupes VSLA aux institutions de micro-crédit pour les facilités de prêt.

 

Expériences / Formation :

Les compétences et aptitudes clés requises par le poste sont les suivantes :

  • Bonnes compétences en communication : Les compétences en communication écrite et verbale sont une nécessité. Les volontaires VSLA doivent avoir la capacité de rédiger des rapports et de préparer des directives / modules pour la formation des groupes ;
  • Bonnes compétences numériques : les volontaires VSLA soutiendront le travail sur les objectifs financiers et rendront régulièrement compte des progrès des groupes ;
  • Capacités organisationnelles solides / gestion de projet : les volontaires VSLA soutiendront la rédaction des propositions et leur travail devra respecter les délais, le soutien dans la gestion de plusieurs groupes / tâches et tenir un registre des contributions de chaque groupe ;
  • Compétences de négociation : capacité de persuader les membres du groupe de la nécessité de sauvegarder et de répondre aux questions sur l’impact sur les groupes ;
  • Compétences informatiques: une bonne connaissance de la gestion des bases de données est une condition préalable ;
  • Compétences en travail d’équipe : En tant que volontaire VSLA, vous devez faire partie d’une équipe efficace dans le but primordial de maximiser les contributions des groupes ;
  • Grande flexibilité, adaptabilité et autonomie. 

Anglais – écrit et parlé – indépendant.

Exigences minimales :

  • Baccalauréat en développement ou études humanitaires, droit, études sociales ou domaine connexe. Une maîtrise est un avantage supplémentaire ;
  • Expérience de travail pertinente ;
  • Anglais et écriture – niveau indépendant ;
  • Une expérience en gestion financière est hautement souhaitable. Cependant, l’expérience dans l’image de marque d’une organisation peut être un substitut efficace. Tout emploi où le public ou les fournisseurs doivent être persuadés de faire un achat indique une compétence transférable.

 

Salaire :

Opportunités d’apprentissage : 

GDCA met en œuvre un certain nombre de programmes et de projets. En rejoignant GDCA, le candidat retenu renforcera ses connaissances et ses compétences, tant sur le plan professionnel que personnel. Le Volontaire VSLA acquerra une expertise sur les différentes approches du GDCA et de la communauté des ONG et des Nations Unies dans un contexte d’aide humanitaire et de développement et pourra approfondir ses connaissances sur (i) la mise en œuvre de projets humanitaires dans des contextes prolongés; (ii) une variété d’approches d’intervention mises en œuvre par les OING et les agences des Nations Unies au Ghana et dans la sous-région ouest-africaine. En outre, il y aura une multitude de possibilités pour accroître l’apprentissage des cultures locales au Ghana et de la culture des populations de la région du Nord en particulier, notamment en participant régulièrement à des forums pertinents. Le candidat retenu recevra un solide soutien technique de la part de l’équipe de la GDCA et des bureaux de district, et par cela se développera continuellement. Cet environnement permettra également au Volontaire de développer des compétences de travail d’équipe et de communication interpersonnelle indispensables dans tout environnement professionnel.

Conditions de travail et de vie :

Les volontaires devront s’adapter et être flexibles en ce qui concerne l’environnement de travail et de vie local qui est très différent de l’environnement européen. Le volontaire doit être autonome et pouvoir prendre des initiatives.

La semaine normale de travail est de 40 heures, soit de 8h00 à 12h30 et de 13h30 à 17h00 du lundi au vendredi. Tous les membres du personnel et les volontaires sont tenus de signer chaque jour le carnet de présence indiquant les heures de présentation du travail et de départ. Il est nécessaire que les volontaires puissent travailler de manière autonome et dans une certaine mesure identifier le travail qui doit être fait et prendre l’initiative de le faire conformément aux plans de travail. La plupart des états-majors ont généralement des horaires très chargés avec des échéances à venir. Cela signifie qu’il n’est pas toujours possible de coordonner constamment le travail avec le volontaire. Cela ne signifie pas que le volontaire sera laissé seul et ignoré dans son travail, mais simplement pour souligner que parfois l’initiative personnelle est nécessaire.

Le calendrier de travail correspondra à l’agenda et au système mis en place sur le terrain. Une certaine souplesse peut être demandée pour mettre en œuvre certaines activités pendant la soirée ou le week-end si cela est nécessaire.

Jours de congé : Conformément aux réglementations ghanéennes et européennes, le volontaire a des jours de congé le samedi, le dimanche, les jours fériés et 2 jours de vacances par mois.

 

Conditions de vie :

Tous les volontaires de la GDCA vivent dans des logements autonomes loués à Tamale. Chaque logement indépendant dispose d’un salon, d’une chambre et d’une salle de bain ainsi que d’une petite cuisine indépendante ou partagée. De plus, chaque installation est équipée d’un climatiseur pour faire face aux conditions météorologiques chaudes / difficiles. Il n’y a pas de chauffe-eau pour la douche et des installations Internet. Comme solution, les modems Internet sont fournis pour la connectivité. Il peut y avoir une pénurie d’eau occasionnelle lorsque l’eau peut ne pas être disponible pendant des jours. L’eau doit donc être stockée dans des conteneurs pour être utilisée. En revanche, lorsque les volontaires se rendent dans des quartiers opérationnels, ils doivent vivre dans des maisons d’hôtes ou dans des installations hôtelières et les frais seront payés par nuit. Pour la sécurité et la sûreté des voyages, tout le personnel et les volontaires voyagent dans des véhicules et des motos officiellement attribués pour toutes les missions officielles. Lorsque des véhicules sont utilisés, les occupants doivent porter la ceinture de sécurité tout au long du trajet pour assurer une sécurité maximale. Dans le cas des motos, un casque de protection doit être utilisé à tout moment. Pour plus d’informations sur l’utilisation des véhicules officiels, les volontaires peuvent consulter le document de politique sur l’utilisation des véhicules officiels dans l’organisation.

Un forfait mensuel de subsistance (695,65 euros par mois), sera versé au volontaire. De plus, après le retour, 100 € d’indemnité de réinstallation post-déploiement par mois de déploiement effectué seront prévus.

Frais de déplacement sur place: le volontaire recevra 40 euros par mois.

L’hébergement sera organisé par l’organisme d’accueil.

Les frais de visa, d’assurance et de voyage international (1 billet aller-retour) seront couverts directement par l’organisation d’envoi.

Candidature :

Présélection et entretiens Veuillez envoyer votre CV, formulaire de candidature et formulaire d’auto-évaluation à l’adresse email suivante : info@adice.asso.fr , avant la date limite

Processus d’entrevue Entretiens Skype avec les organisations d’envoi et d’hébergement en mars 2020 – dates exactes à confirmer.

Date prévue décision sur le résultat  : 31/03/2020

Cliquez ici pour télécharger l'application Android et lire la suite de l'offre

Publiez votre CV et recevez directement les offres de votre profil par email

Cliquez ici pour recevoir la version PDF.

Publicité

Ils recrutent en ce moment