Avis de recrutement d’un analyste programmeur, Rabat, Maroc

 

 

 

Contexte local :

Depuis deux décennies, le Maroc fait beaucoup d’efforts afin d’améliorer les conditions des populations rurales. De nombreux programmes de mise à niveau ont été lancés. Et suite au discours royal de SM le roi en ​30 Juillet 2015, un programme intégré, visant la réduction des disparités territoriales et sociales, dans les secteurs de routes, électricité, eau, éducation et santé a été lancé. C’est dans ce contexte que s’inscrit l’activité de Targa et celle de la volontaire.

 

Association d’accueil :

Au fil des années et grâce à son expertise, à la diversité de ses activités et au développement de sa structure de gestion, Targa s’est vue de plus en plus sollicitée par les populations rurales, les autorités locales et les associations de développement local. Depuis 1998, Targa a parcouru un long chemin de maturité marqué par trois périodes : Période I : de 1998 à 2000 pour le développement communautaire (en partenariat avec la coopération autrichienne, suisse et espagnole) ; Période II : de 2000 à 2004 pour le développement rural (en partenariat avec les départements ministériels, les collectivités territoriales et les organismes étatiques) ; Période III : depuis 2004 jusqu’à présent, Targa s’est beaucoup investie dans l’accompagnement et le renforcement des capacités, la stratégie, la mise en œuvre et le suivi et évaluation des programmes publics de développement, l’engagement dans des programmes de grande échelle en partenariat avec les acteurs institutionnels majeurs du pays. A noter qu’en décembre 2016, Targa-AIDE a été reconnue association d’utilité publique.

 

Le/la volontaire :

Travaillera sur le programme de réduction des disparités territoriales et sociales qui touche la totalité du territoire national. Ce programme a pour objectif d’établir des diagnostics territoriaux approfondis avec une consolidation des bases de données et la mise en place d’un mécanisme d’actualisation des données au niveau central, régional, provincial et Cercle (unité administrative intermédiaire entre la commune et la province).

Partenaires locaux et autres parties prenantes :

  • Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) : un véritable chantier de règne, elle a été, de par sa démarche conceptuelle, ses modalités participatives de mise en œuvre et ses méthodes plurielles d’évaluation, conçue par le Roi comme un cadre spécifique de promotion du progrès social et, en l’occurrence, de réalisation des Objectifs du Millénaire. Les actions programmées, dans ce cadre, visent l’amélioration des conditions de vie de la population par le développement des infrastructures sociales et l’incitation, au niveau des unités géographiques de base, à la création de petits projets générateurs de revenus au profit notamment des jeunes et des femmes ;
  • Direction Générale des Collectivités Territoriales (DGCT) : est chargée de la préparation des décisions du Ministre de l’Intérieur, dans le cadre des attributions qui lui sont conférées en vertu des textes législatifs et réglementaires relatifs aux collectivités territoriales, et du suivi de leur exécution. Elle assure également l’appui et l’accompagnement juridique, technique et financier des collectivités territoriales, des instances qui en relèvent, des établissements de coopération intercommunale et des groupements des collectivités territoriales. Elle est chargée également, en coordination avec les départements et organismes concernés, de concourir au développement territorial ;
  • Agence pour la promotion et le développement du Nord (APDN) : est la première agence nationale de développement à vocation territoriale créée en 1996. C’est un établissement public rattaché à la primature, son périmètre d’intervention s’étend au niveau de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima. Cette agence agit selon ses missions en coordination avec les autres acteurs du développement pour faire de la région du Nord, aux potentialités importantes, un modèle de développement régional intégré ;
  • Ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts : est le ministère chargé de l’élaboration et de la mise en œuvre de la politique gouvernementale dans le domaine de l’agriculture et du développement rural au Maroc.

Expériences / Formation :

Compétences recherchées :

  • Détenir des connaissances en développement Web : Javascript (NodeJS/React, Angular/Vue.js), environnement Java EE ou .Net. Maîtrise de WebDev est un plus ;
  • Savoir programmer des requêtes SQL. Maîtrise de PostgreSQL est un atout.

Compétences et connaissances souhaitées, mais pas obligatoires :

  • Connaissance en Business Intelligence notamment le Power BI est un plus ;
  • Notions de base des Système d’Information Géographique est un plus.

Salaire :

  • Le/la volontaire reçoit de la part de TARGA AIDE une allocation mensuelle d’un montant de 10000 dirhams (pour se loger, nourrir, argent de poche..) ;
  • Targa prendra en charge le transport international ;
  • Le/la volontaire bénéficiera d’une prise en charge de l’assurance de santé ;
  • Le/la volontaire bénéficiera de la couverture CFE ;
  • L’ADICE contise pour la retraite pendant 12 mois, accompagne le.la volontaire tout au long de son projet et met en place une formation au départ.

Comment postuler :

Envoyez votre lettre de motivation et CV à [email protected]